Informations
j'ai fait de la lutte - 14-02-2018

Comme se souvient ma grand-mère : « J'ai fait de la lutte. Je suis allée, un peu par hasard, avec une copine à un stage officiel de formation d'entraîneurs où l’animateur était plutôt avant gardiste. Il se prénommait Christian, j'avoue avoir eu un peu le béguin pour lui. Le camp accueillait sur le tapis aussi bien les filles que les garçons. Si certains dirigeants de la FSGT avaient du mal à admettre que les filles puissent accéder à toutes les activités, l'idée a quand même fait son chemin ». Nous sommes à la Seyne-sur-Mer en 1969. Que dire d'autre? Les fêtes sont passées. L'année 2018 s'est installée. Et nous, de vous inciter à être encore et toujours à nos rdv à venir. Et comme de bien entendu un dernier mot et un conseil de ma grand-mère: « Écoute ! Je n'aime pas faire la morale, mais je vais te donner un conseil qui te servira à jamais. Dans la vie tu rencontreras beaucoup de cons. S'ils te blessent, dis-toi que c'est la bêtise qui les pousse à te faire du mal. Ça t'évitera de répondre à leur méchanceté. Car iln'y a rien de pire au monde que l'amertume et la vengeance. Reste toujours digne et intègre à toi même". A bon entendeur salut.
Michel FUCHS

A quoi rêvent nos associations? - 14-02-2018

À quoi rêvent nos associations ?

Lancé en 2014, le budget participatif met en oeuvre un mode de participation citoyenne inédit à Paris. Les projets sont élaborés et soumis sur une plate-forme Internet dédiée par des habitants ou un collectif d'habitants (conseils de quartier, associations …). En 2017 les parisiens ont soumis plus de 5000 projets. Sur ce total, 187 projets d'arrondissements ont été choisis pour un budget avoisinant 70 millions d'euros. Le manque considérable d'installations sportives à Paris et leur gestion approximative nous incitent fortement (adhérents, associations et Comité FSGT) à soumettre sur cette plate-forme des projets innovants répondant à cette problématique majeure qui représente encore aujourd'hui un frein non négligeable à la pratique sportive. Cette démarche illustre le rôle d'expertise et d'accompagnement du mouvement sportif parisien dans l'élaboration d'une stratégie d'équipements sportifs dignent d'une ville hôte des JOP 2024. Réinvestir, réinventer et se  réapproprier un espace public plus accueillant, plus accessible et plus équitable tel pourrait être le rêve d'une association affilée au Comité FSGT de Paris.

Rhéda CHERROUF
Président du Comité de Paris

Nota : Des clubs du Comité ont déposé des dossiers. Certains ont eu satisfaction.

Articles
Tournois de badminton - 05-02-2018

  TOURNOI A VENIR:    Grand tournoi simple et double mixte ou dames    10/02/2018 Pour s'inscrire c'est :ici  ...

Lire la suite de la publication ici ...

Calendrier tennis de table - 01-02-2018

Le calendrier de la saison  2017-2018 ici ...

Lire la suite de la publication ici ...